• Linda

La vie après un cancer du sein : turbulences émotionnelles !

Après être passé à travers les difficiles étapes du diagnostic et du traitement, vous arrivez enfin à l'étape tant attendue : la fin des traitements !


Tout n'est pas encore terminé ; il reste encore la phase de récupération.


Il est important de savoir que cette étape, riche en émotions, comporte aussi des difficultés.

Vous pouvez vous y préparer en vous informant sur ce qui pourrait vous attendre et en allant chercher du soutien si vous en ressentez le besoin.


Donnez-vous le temps de vous remettre de cette épreuve, physiquement et psychologiquement.


Une chose importante à savoir est qu'une période de récupération sera essentielle après un traitement contre le cancer.


Le corps a été éprouvé et il a besoin de temps pour se remettre.


Votre état émotif a aussi été bouleversé pendant les traitements.


Prenez du temps pour vous remettre et sachez que la convalescence peut s'échelonner sur un an.


Soyez patiente avec vous-même et prenez soin de vous !


Psychologiquement, vous vivrez sûrement ou vivez déjà comme moi, beaucoup d'émotions.

Vous pouvez être contente et soulagée d'avoir terminé les traitements, tout en étant très anxieuse, effrayée et perdue face à la suite des choses.

L'après-traitement comporte une phase de transition et d'adaptation.

Acceptez de ne pas vous sentir bien émotionnellement et sachez que c'est normal. Soyez patiente : prenez le temps de comprendre ce à travers quoi vous êtes passé et de laisser la poussière retombée.


Il est normal de se sentir désorientée après un traitement contre le cancer.

Voici quelques exemples de sentiments qui pourraient survenir :


- inquiétude et peur de la réapparition du cancer,


- sentir de la solitude et de l'isolement puisque vous ne voyez plus votre équipe de soin,


- éprouver de la colère pour différentes raisons et situations liées à la maladie et au traitement,


- de devoir faire le deuil de ce que vous avez perdu. Vous pourriez être déstabilisé par l'état de votre corps et par votre état de santé général.


La présence des proches et des amis est très bénéfique pour vous soutenir pendant cette période de convalescence.


Le soutien psychologique est essentiel.


63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout