• Linda

Les différentes étapes avant de commencer réellement la radiothérapie.

Dernière mise à jour : 5 nov. 2021

L'association IETO 37 propose différents ateliers, sur diverses thématiques concernant le cancer.

Je me suis inscrite auprès de IETO 37 à l'atelier "Après ma séance de radiothérapie".

Un atelier qui se déroule en Visio, d'une durée de deux heures.

Le but de ces ateliers est d'échanger avec des professionnels de la santé, mais aussi entre personnes suivants le même parcours de soin.

Un atelier que j'ai trouvé très intéressant et enrichissant pour ma part, sachant que je n'ai pas encore rencontré le radiothérapeute. Je m'apprêtais donc à aller jeudi 11 février à min rendez-vous avec le radiothérapeute à l'aveugle, car domaine totalement inconnu pour moi.

Je souhaite ici vous faire part des informations recueillies lors cde cet atelier.

Les différentes étapes avant de commencer réellement les rayons.



On commence par rencontrer le radiothérapeute.

Lors de ce rendez-vous, ce dernier nous indique la durée de notre traitement de radiothérapie, à hauteur de combien de séances par semaine (4 ou 5 en général), et quel dosage doit nous être administré.

Il donc fixe pour finir un rendez-vous "scanner de dosimétrie".

Le rendez-vous "scanner de dosimétrie" sert de préparation aux traitements.

Lors de ce rendez-vous, plusieurs clichés seront pris pour effectuer ce qu'on appelle le "contourage" : le contourge en radiothérapie consiste à déterminer précisément à l'aide du scanner (et d'un logiciel spécifique) la zone à traiter (et la dose "efficace" à délivrer sur ce volume), mais également à délimiter les organes à risque de voisinage, afin de pouvoir restreindre au minimum leur exposition aux rayons, et donc les séquelles de l'irradiation ;

Ensuite il y a "l'étude dosimétrique balistique". Cette étude ne nécessite pas votre présence.

Elle est réalisée à parti de notre scanner de dosimétrie. Cette étude prend en règle plusieurs jours, sa durée dépendant de la complexité de la technique, du type de tumeur et d'éventuels traitements antérieurs.

Elle consiste à choisir la technique d'irradiation la mieux adaptée à la zone anatomique à traiter.

Cette zone est soigneusement délimitée sur le scanner, afin de positionner les faisceaux d'irradiation et préciser leurs caractéristiques techniques = c'est la dosimétrie, qui montre la répartition de la dose d'irradiation dans notre corps.

Cette dosimétrie doit être validée par notre médecin oncologue radiothérapie (cela peut prendre de 1 à 3 semaines).


Une fois la dosimétrie validée par le médecin, il va y avoir la "vérification pré-traitement"" : l'ensemble des paramètres techniques correspondant à notre traitement va être transféré informatiquement sur l'appareil "l'accélérateur", sur lequel nous allons être pris en charge lors de nos séances.

Mais avant de commencer nos séances, il doit y avoir une validation de ce transfert informatique de notre traitement sur l'appareil, par un physicien.

Une fois le transfert informatique validé, nous avons une séance de traitement dite "séance blanche", pendant laquelle les appareils vont affichés les faisceaux d'irradiations, mais uniquement la lumière. À partir de là, sont pris des images de contrôles pour s'assurer du bon alignement.

Si tout est ok, alors les séances de radiothérapie peuvent commencer dès le lendemain (en règle générale).


= > Il peut donc se passer plusieurs semaines entre le premier rendez-vous avec le radiothérapeute et le début du traitement 😉.


#cancerdusein #santé #mastectomie #radiothérapie #rubanrose

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout